Romain Bouvier, le chef français qui monte en Arménie

20/10/2015

Romain BouvierOriginaire du Mans, Romain Bouvier, un jeune chef cuisinier de 29 ans, vit depuis 2 ans à Erevan, la capitale arménienne. Il nous a raconté sa nouvelle vie professionnelle à l’occasion de la 1ère édition des journées françaises en Artsakh (Haut Karabagh) qui se sont tenues en septembre dernier.

Pourquoi avoir choisi de partir vivre en Arménie ?

Je ne sais pas pourquoi j’ai choisi l’Arménie. J’avais soif de voyage et envie de découvrir une autre culture surtout. Après un an et demi dans un grand restaurant parisien, je commençais à m’ennuyer et c’est à ce moment-là qu’on m’a proposé de partir travailler en Arménie. Alors j’ai accepté un poste de chef mais je ne savais même pas où était ce pays. Il a fallu que je regarde une carte ! Mais je suis quand même parti à l’aventure.

Quelles ont été vos premières impressions en arrivant à Erevan ?

Quand je suis arrivé en ville, ma première impression n’a pas été fameuse. Ce n’est pas très beau comme capitale. Rien à voir avec Paris… Alors je me suis dit que je n’allais pas rester là bien longtemps, tout au plus quelques semaines. Mais au bout de deux mois, j’avais déjà pas mal d’amis alors je me suis mis à prendre des cours d’arménien pour mieux les comprendre. J’avais envie de m’intégrer. A partir de là, tout est devenu beaucoup plus simple pour moi et j’ai décidé de rester.

En quoi consiste votre travail aujourd’hui ?

Au départ, j’étais simplement chef mais très vite, je me suis mis à donner des cours pour enseigner la cuisine en général et la gastronomie française en particulier. Mais ce n’est pas mon activité principale. Je suis surtout chef à domicile et le seul Français dans ce secteur en Arménie ! Alors j’ai vite gagné une petite notoriété à travers le pays et, depuis début octobre, je participe même à une émission de cuisine de la chaîne de télé nationale baptisée « le goût de l’Arménie ». L’idée c’est d’aller dans des petits villages pour apprendre la cuisine traditionnelle arménienne auprès des grands-mères qui la connaissent sur le bout des doigts. C’est vraiment passionnant ! On cuisine au feu de bois, on va voir des fabriques de fromage… Chaque émission est différente et j’apprends tous les jours.

Pour regarder l’émission « le goût de l’Arménie » avec Romain Bouvier c’est ici